Réalisez votre généalogie

Réaliser votre généalogie : les conseils de notre partenaire, l’étude Yvon Généalogie

Vous avez décidé de vous lancer à la recherche de vos ancêtres ! Voici un petit guide pour vous aider à démarrer du bon pied.

La généalogie, qu'est-ce que c'est ?

Il existe différentes formes de généalogies. Celle qui  nous intéresse ici a pour objectif, en établissant des filiations, à identifier tous les ancêtres d'une personne, tant au côté paternel que maternel. Cette personne, qui portera le numéro 1, est nommée le de cujus

Cette recherche permettra la réalisation d'un arbre généalogique ascendant complet. On parle alors d'une généalogie par quartiers.

Afin de réaliser un arbre généalogique déployant de manière harmonieuse ses ramures ancestrales, il convient d'identifier autant d'ancêtres sur chaque branche, de ne pas laisser de "feuille" vide. Pour ce faire, vous pouvez au préalable décider du nombre de générations que vous allez tenter de compléter, habituellement de 6 à 10 générations pour la réalisation d'un bel arbre graphique offrant une bonne lisibilité.

Pour aller plus loin :

Quelques conseils avant de vous lancer

La généalogie est une belle aventure qui rapidement vous offrira découvertes et satisfaction, à mesure que se rempliront les "cases" de votre arbre. Elle devient parfois une source de frustrations ou de déceptions, de découragement, qui peuvent toutefois être facilement être évités. Voici quelques conseils pour bien démarrer.

Prenez le temps tout d'abord d'acquérir quelques connaissances de base. Elles concerneront notamment la numérotation Sosa-Stradonitz, afin de ne pas vous perdre parmi vos ancêtres, et les conventions utilisées pour la prise de notes généalogiques, comme les fameux " ° x + " pour " Naissance Mariage Décès ".

Ensuite, réfléchissez à votre organisation. Sur quels supports (cahier, fiches papier, logiciel...) allez-vous saisir les données généalogiques recueillies ? Comment allez-vous suivre l'avancement de vos recherches, la croissance de votre arbre généalogique ?
logiciel

Enfin, soyez rigoureux(se) dans votre démarche. Il s'agira surtout de bien noter vos sources et idéalement, de prouver toute information par un acte d'état civil ou notarié.
Notamment, vous constaterez vite qu'Internet regorge d'informations généalogiques, bien utiles parfois pour augmenter très vite le nombre d'ancêtres grâce aux travaux déjà réalisés par d'autre généalogistes, mais qui régulièrement s'avère peu fiables...

Pour aller plus loin :

Les trois grandes étapes de la réalisation d'une généalogie

1. D'aujourd'hui à la fin du XIXe siècle

En France, les généalogistes ont la chance de disposer d'un accès très étendu aux actes d'état civil, (presque toujours) gratuitement en ligne sur Internet. Toutefois, du fait des délais de communicabilité de ces documents, les sites Web des Archives Départementales proposent au mieux un accès à l'état civil jusqu'au début du XXe siècle, voire fin XIXe pour certains. La première étape consiste donc à franchir ce premier obstacle et identifier vos aïeux jusqu'au début du XXe ou à la fin du XIXe siècle.

Pour ce faire, vous exploiterez de multiples sources :

  • les papiers de familles (Livret de famille, papiers militaires, acte d'achat d'une maison, passé devant notaire...)
  • les informations que vous pourrez recueillir auprès de vos proches... ou moins proches (grand-oncles et tantes...)
  • la visite des cimetières
  • ...

Ensuite, une fois identifiés les dates et les lieux, notamment des mariages ou décès, vous tenterez d'obtenir une copie des actes d'état civil auprès des mairies concernées. Vous y découvrirez de nouvelles informations, de nouvelles filiations. Le début de l'aventure...

Pour aller plus loin :

2. Dans les registres NMD, jusqu'à la Révolution française

Vos recherches se poursuivront ensuite dans les registres "NMD", tenus par les mairies depuis la Révolution française. Elle s'effectueront sur les sites Web des AD ou des communes, ou encore sur le site des ANOM (état civil des anciennes colonnies françaises).

D'acte en acte, à l'aide des Tables Décennales puis des registres NMD eux-mêmes, vous remonterez ainsi patiemment chaque filiation, d'ancêtre en ancêtre.

Notez que, surtout si vos ancêtres se concentrent sur une zone géographique donnée, il peut être intéressant à cette étape d'adhérer à une association généalogique. De nombreux clubs et autres cercles existent, la plupart ayant réalisé d'importants dépouillements des registres des régions les concernant, qui s'avèrent être une aide précieuse pour les recherches.

Pour aller plus loin :

3. Dans les registres paroissiaux, dits BMS

Au-delà de la Révolution française, des registres, dits "BMS", étaient tenus par les curés.

La recherche se poursuit comme lors de l'étape précédente, avec souvent quelques difficultés supplémentaires liées à l'absence de tables nominatives et parfois à la lecture des actes.

À cette étape, l'exploitation des bases de données généalogiques en ligne sur Internet, sites de publication et de partage d'arbres généalogiques, peut apporter de nombreuses informations... à vérifier par la consultation des actes évidemment !

Pour aller plus loin :

Et que faire en cas de blocage ?

Lors de vos recherches généalogiques, un blocage peut survenir à tout moment. Un mariage introuvable, un mariage non filiatif...

Lorsque le blocage survient, il ne faut pas se décourager. Il vous faudra alors envisager d'autres tactiques de recherches :

  • étendre la zone géographique de vos recherches en explorant les registres des communes voisines.
  • explorer d'autres sources d'archives en ligne, comme les recensements proposés par une partie des AD.
  • explorer d'autres sources d'archives en salle de lecture aux AD, comme les archives notariales.
  • utiliser les services d'un généalogiste professionnel...

Pour aller plus loin :

Utiliser les services d’un généalogiste professionnel

Que ce soit pour vous aider à résoudre un blocage ou pour réaliser votre généalogie complète, vous pouvez envisager de faire appel à un(e) généalogiste familial(e). 

Pourquoi faire appel à un généalogiste professionnel ?

Une généalogiste professionnelle vous apportera :

  • son expérience des recherches, sa méthode.
  • ses compétences de paléographe, sa capacité à décrypter les actes anciens, apparemment illisibles.
  • sa connaissance des archives : état civil,  recensements, archives militaires, archives notariales...
  • ses ressources généalogiques : base de données personnelle, accès aux ressources généalogiques en ligne payantes...
  • sa patience et sa persévérance !

L'étude Yvon Généalogie effectue tout types de recherches généalogiques, sur la France entière, et a déjà satisfait des dizaines de clients.
Nous serons heureux d'offrir aux lecteurs du site de Monika une remise de 10% sur le tarif de notre prestation "généalogie complète (par quartiers).

Pour nous contacter :

Bonnes recherches !